Les diagnostics d’entreprise

DIAGNOSTIQUER POUR METTRE EN OEUVRE UN PROJET D’ORGANISATION OU UNE DÉMARCHE PROCESSUS

Le dossier s’adresse à ceux et celles qui ont besoin d’outils pour poser des diagnostics pertinents :

  • Responsables de production, d’organisation, de services qualité,
  • Managers, responsables d’unités,
  • Formateurs, étudiants et professionnels du domaine.

Nombre de pages : 20
Soit le contenu d’une formation de 2 jours.

40,00

A propos de l'auteur

Françoise ADAM

Françoise ADAM

Ingénieur en formation et formatrice en management, j’ai exercé dans divers secteurs d’activités : l’industrie, les transports, l’agriculture, la culture, les collectivités territoriales, l’administration... J’ai travaillé avec des publics divers : Cadres et dirigeants de PME, responsables de services ou d’unités, commerciaux et de nombreux porteurs de projets indépendants.

Ce sont cette expérience et cette pratique que je livre ici. Je souhaite ainsi transmettre aux jeunes générations les savoirs fondamentaux des métiers de manager et de formateur.

Les diagnostics d’entreprise

Qu’il s’agisse d’améliorer l’organisation ou de prendre de nouvelles fonctions, la première étape avant d’agir est de connaître la situation existante : c’est précisément l’objet des diagnostics d’entreprise.

Ce dossier « LES DIAGNOSTICS » vous indique comment choisir le bon outil de diagnostic et le mettre en oeuvre.

Les types de diagnostics

Il existe différents types de diagnostics d’entreprise : Le constat lui-même tel que le constat d’accident que nous connaissons tous. Il peut s’agir aussi de l’état des lieux, tel celui qu’on utilise pour la location d’un appartement.

D’autres sont plus factuels tels que le bilan comptable ou le bilan d’expérience, l’inventaire ou les mesures, qui servent à surveiller des variations de situations,

Le diagnostic à proprement parler est une approche plus organisée. Le diagnostic immobilier, par exemple, prend en compte un grand nombre de critères différents.

L’évaluation est une forme particulière de diagnostic, plus subjective car il s’agit de comparer une situation avec une autre. C’est le cas d’une norme ou d’un outil construit avec des critères plus subjectifs, comme dans les pratiques de recrutement par exemple.

Mais la plus connue des évaluations est sans doute l’audit qualité : on compare la situation observée avec une norme ou un référentiel. Dans cet exercice, c’est l’écart constaté qui est important.

Pour maîtriser l’ensemble des outils d’un projet d’organisation, téléchargez aussi  « LA MÉTHODE DES PROCESSUS » et « LES FONDAMENTAUX DE L’ORGANISATION ».

La méthode des processusLes fondamentaux de l'organisation

Voir le test gratuit : « Evaluez vos pratiques de gouvernance d’entreprise ».  Il est constitué d’un grand nombre d’items, dont la plupart sont subjectifs. A réaliser seul(e) ou en équipe.

Contenu du dossier

Etablir un constat. Les principaux types de constats. Le constat. L’état des lieux. Le diagnostic. Le bilan. L’inventaire. La mesure. L’évaluation. L’audit. Les critères d’évaluation. La loi de Pareto. Les critères QHSE. Les critères financiers. Les 5 « M ». Les critères de priorités. Les critères objectifs ou subjectifs. La prise en compte des effets de nos choix. Les critères de temporalité. Les outils d’aide à la prise de décision. La matrice de compatibilité. Le tableau multicritère. Le vote pondéré.

LES OUTILS : La fiche mission de l’équipe. L’efficacité managériale. Les objectifs et les priorités de mon unité. Le diagnostic d’équipe. Le tableau de bord de mon activité. Préparer un plan d’action. Formuler un objectif « SMART » Formaliser un plan d’action. Analyser la situation problème avec le QQOCQP. La matrice de compatibilité. Le tableau multicritère. Le vote pondéré.