Réussir sa soutenance

LES BONNES PRATIQUES ET LES CRITÈRES D’ÉVALUATION POUR RÉUSSIR SA SOUTENANCE

Ce dossier s’adresse :

  • Aux étudiants et stagiaires de la formation professionnelle,
  • Aux formateurs et enseignants du domaine,
  • Aux jurys d’examen.

Nombre de pages : 19
Soit un contenu équivalent à 2 jours de formation.

20,00

A propos de l'auteur

Françoise ADAM

Françoise ADAM

Ingénieur en formation et formatrice en management, j’ai exercé dans divers secteurs d’activités : l’industrie, les transports, l’agriculture, la culture, les collectivités territoriales, l’administration... J’ai travaillé avec des publics divers : Cadres et dirigeants de PME, responsables de services ou d’unités, commerciaux et de nombreux porteurs de projets indépendants.

Ce sont cette expérience et cette pratique que je livre ici. Je souhaite ainsi transmettre aux jeunes générations les savoirs fondamentaux des métiers de manager et de formateur.

Réussir son mémoire est la première étape avant l’obtention de votre diplôme, mais il vous faut aussi réussir votre soutenance. 

Une prestation relationnelle

Contrairement au mémoire qui vous offre l’opportunité de montrer ce que vous savez faire, la soutenance vous demande de montrer qui vous êtes. C’est une prestation relationnelle autant que technique.

On attend de vous d’organiser votre pensée et de structurer votre discours mais aussi d’être capable de vous mettre en relation avec le jury qui vous pose des questions. Avant d’y répondre, vous devez vérifier que vous avez compris et reformuler.

Un exercice de synthèse

Tandis que votre mémoire relate une expérience qui a duré plusieurs mois, vous avez 20 mn pour réussir votre soutenance. C’est le moment de faire des choix et de présenter l’essentiel en peu de temps. Vous allez montrer à cette occasion vos capacités de synthèse.

Des renforts visuels

Un schéma vaut souvent mieux qu’un long discours, c’est ce qu’apportent les supports et renforts visuels. Vous utiliserez PowerPoint, outil précieux, mais sans excès car c’est vous que l’on souhaite entendre. Inutile donc de réaliser de nombreux slides, 7 ou 8 seulement et ce sera parfait.

Réussir sa soutenance

En résumé, réussir sa soutenance, c’est organiser sa pensée, synthétiser, illustrer et être en relation.

Le dossier « RÉUSSIR SA SOUTENANCE » vous propose une grille d’évaluation des critères les plus fréquemment utilisés lors des examens.

Il est à mettre en lien avec « RÉUSSIR SON MÉMOIRE » et « LES FONDAMENTAUX DE LA COMMUNICATION ».

Réussir son mémoire Les fondamentaux de la communicaiton

Voir aussi la vidéo de GO LEARNING « LES TECHNIQUES D’ANIMATION »

Et si la formation ou l’animation vous intéressent, l’article du blog « LES TECHNIQUES D’ANIMATION » est pour vous.

Les techniques d'animation

Contenu du dossier

POURQUOI UNE SOUTENANCE ? Les règles propres à chaque examen. Les objectifs de la soutenance. Le fonds. La forme.L’intérêt pour le jury, pour le candidat, pour une entreprise d’accueil. LES MODALITÉS DE LA SOUTENANCE. La gestion du temps. Le matériel. PRÉPARER LA SOUTENANCE. L’objet de la soutenance. Le plan de soutenance.  Les différentes parties. LES SUPPORTS ET RENFORTS VISUELS. Le PowerPoint. Les photos. Les vidéos. Les autres renforts. LES QUALITÉS RELATIONNELLES. S’entraîner. LA GRILLE D’AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES. Les critères relatifs à la structure de la soutenance, à l’organisation, à la gestion du temps, à l’argumentation, aux démonstrations, à la synthèse. La présentation personnelle. La relation avec le jury.